Lauréats du concours national 2022

Catégorie : Premiers projets

Premier degré : « Il était une fois... / Érase una vez… », Karine LEUBA, académie de Créteil
Ce projet avait pour but de développer le goût de la lecture et d’éveiller à la diversité linguistique. Des élèves de maternelle, tutorés par des élèves d’élémentaire, ont ainsi découvert des albums jeunesse. Malgré leur jeune âge, les élèves de maternelle ont participé activement à des rendez-vous réguliers par des votes, par l’expression d’opinions personnelles, par des illustrations de l’album… Ce projet est un bel exemple de ce que l’on peut faire à la fois en maternelle et en inter-degré.

Collège : « Fans de BD », Bérangère NICOLE, académie de Versailles
Ce projet visait à mettre en relation des élèves d'origines culturelles différentes autour de la bande-dessinée. L'organisation du TwinSpace est exemplaire et permet à tout lecteur de s'y repérer facilement. Des consignes claires guident les élèves tout en leur laissant place à l'autonomie. Leur plaisir de travailler et leur bonheur d'être ensemble avec leurs correspondants transparaissent dans les messages échangés tout autant que dans les productions réalisées.
Le projet a été mené en collaboration avec des enseignants français d’autres collèges : Anne VOGT, Gaël SIMONET, Aurélie VASSEUR, Lindsay BRUNEAU.

Lycée et lycée professionnel : « Cross-cutting plastic pollution project », Charlotte DAHLEM, académie de Toulouse
Ce projet court, sur 3 mois, a permis aux élèves d’une classe européenne de développer un regard croisé sur les problématiques de la pollution plastique entre la France et la Norvège, en créant plusieurs clips vidéo. Un lien avec l’enseignement supérieur a été possible grâce à un étudiant universitaire dans le domaine de la microbiologie et un professeur universitaire d'art. Les ressources mises à disposition des élèves les ont amenés à réaliser des productions très ambitieuses.
 

Catégorie : Niveaux scolaires

Premier degré : « Seahe@rted kids », Chantal KOPTEFF, académie de Nice
Ce projet visait à sensibiliser les jeunes à l'importance de la mer et de l'océan dans la vie et à l'interaction/influence entre l'homme et la mer à travers le temps. Le projet regroupe plus de trente enseignants d'une quinzaine de pays partenaires, ce qui a impliqué une organisation précise pour que les classes de différents pays puissent collaborer sur de nombreuses productions.

Collège : « The hippocampus », Marie FOURNES KYRYLYSZYN, académie de Toulouse
L'hippocampe est une partie de notre cerveau qui joue un rôle important dans la consolidation de la mémoire à long terme. Lorsque nous sommes soumis à un stress important, nous avons tendance à nous tourner vers des aliments réconfortants. Est-ce sain ? Que pouvons-nous faire pour changer nos habitudes alimentaires et avoir la notion des aliments dont notre corps a besoin ? Ce sont quelques questions qui ont été posées dans ce projet. De plus, le projet a permis de voyager dans le passé, pour permettre aux élèves de prendre conscience des habitudes de vie de leurs proches et de les transformer en une mémoire d'apprentissage.

Lycée et lycée professionnel : « Digging deep in Science », Franck LESAFFRE, académie de Lille
Ce projet avait pour but de permettre la découverte d’autres horizons par l’échange d’informations sur l’environnement qui nous entoure et l’aspect scientifique que l’on peut en extraire. Des groupes internationaux ont été constitués pour construire des sites internet sur un thème donné (géographie, histoire...), réaliser des expériences scientifiques, et construire un « musée » de quelques variétés de plantes locales.

Prix spécial - Erasmus +

« ETG », Laurence ALTIBELLI, académie de Versailles
Europa Trivia Game (ETG) est un jeu créé par des élèves de lycée. Il avait pour objectif de tester leurs connaissances en anglais, allemand, français langue étrangère, espagnol, histoire et géographie, histoire de l’Europe, les institutions européennes, les mathématiques, l’économie, la musique et les arts plastiques. En utilisant une carte de l’Europe et en jetant un dé des équipes d’élèves atteignent une destination : 1 pour Station Europe à Bruxelles, 2 pour la Pologne, 3 pour la Finlande, 4 pour la Lituanie, 5 pour l’Espagne et 6 pour la France. Les équipes devaient se défier avec des quiz interactifs et des défis.
Le projet a été mené en collaboration avec d’autres enseignants français du même établissement : Aurélie LECONTE, Christophe BOUILLET, Clara METAYER, Eric MESSIGNY, Isabelle BENOIT-BERTRAND, Marie-Charlotte JAMES, Maud BERTRAND, Olivier KINGUE, Thomas ADET, Vincent AUTHESSERRE.

Prix spécial - Notre avenir : beau, durable, ensemble – Les écoles et le nouveau Bauhaus européen

« Let’s build the 2050 EUtopian smart city ! », Tiphaine LEBLON, académie de Lille
Ce projet visait à présenter une maquette à l’échelle européenne de la ville idéale du futur, coconstruite par les jeunes citoyens européens du projet. Cette ville devait répondre aux grands défis et opportunités du monde en alliant développement urbain et développement durable afin d’améliorer la qualité de vie de ses habitants tout en préservant notre environnement. Grâce à l’utilisation du numérique, les élèves « ont voyagé » dans les smart cities européennes et ont étudié les solutions déjà existantes et celles en projet. Ils ont pris conscience de l’impact de la croissance de la population sur notre société et des problématiques qui se posent. Ainsi, ils ont réfléchi ensemble à des solutions efficaces et innovantes pour répondre aux problématiques des transports et de la mobilité, de l’énergie et des technologies, des infrastructures, de l’architecture et du vivre ensemble, tout en plaçant le développement durable et la protection de l’environnement au cœur de leur réflexion.
Le projet a été mené en collaboration avec un enseignant du même établissement : Jérémy HAMMERTON, et avec l’aide d'étudiants de classes préparatoires (La Salle- HEI).

Prix spécial - Voie professionnelle

« I WANT TO BE A VOLUNTEER! », Sandrine GORICHON, académie de Dijon
L'une des thématiques principales était de faire découvrir aux élèves les différents types de bénévolat en période post-Covid durant laquelle les valeurs de solidarité , de changements sociaux et de collaboration ont été mis à l'épreuve. Cela a permis aux élèves de découvrir l’intérêt d’un engagement citoyen.
Le projet a été mené en collaboration avec d’autres enseignants français : Severine DUMONT (du même lycée professionnel) et Matel SOW.

Suivez eTwinning
et restez informé des dernières nouvelles de la communauté !