Témoignage de Murièle Dejaune, enseignante d’anglais au Lycée des métiers Louis Blériot, à Trappes (académie de Versailles). Dans le cadre de leur cours d’anglais, les élèves de lycées professionnels français et bulgare comparent les incidences du développement du chemin de fer sur l'évolution de leurs villes respectives. Après s'être présentés avec créativité, ils travaillent sur leur thème en réalisant des documents photos et des textes en anglais. Ce projet a reçu le Label Qualité national eTwinning 

L'idée du projet 

Le projet a pris naissance à la suite d'une collaboration entre mes élèves de la section "structures métalliques" et un artiste sur la création de 3 sifflets. Le sifflet est considéré comme le symbole du chemin de fer. J'ai pensé qu'un projet sur le chemin de fer et son impact sur l'évolution des villes pouvait fonctionner pour mes élèves de 1ère Baccalauréat professionnel, en Génie Mécanique. 

A partir de cette idée, j'ai cherché des partenaires sur le Tableau de bord eTwinning et j'ai trouvé une collègue bulgare qui enseignait l'anglais à la Vocational Secondary School of Railway Transport. C'était idéal. Nous avons élaboré un plan de travail que nous avons affiné au cours du projet. 

 Le déroulement du projet 

Après la mise au point avec ma collègue, nous avons tout de suite démarré le projet qui a duré 3 mois, avec un travail intensif les 2 derniers mois. Voici les différentes activités que les élèves ont menées : 

  1. Présentation des élèves pour mieux se connaître :
    1. Sous la forme d'un poème “si j'étais...., je serais....”. Cette première activité individuelle et écrite, a permis aux élèves de consolider et d'enrichir le vocabulaire, et de pratiquer la structure “if I were... I would be...”. Puis les élèves ont pris connaissance du travail de leurs partenaires pour comparer les différentes propositions. 
    2. En outre, avec l'aide de l'assistant de langues, ils ont pu travailler le questionnement et la reformulation à l'oral.
    3. Ces activités ont permis de travailler une structure grammaticale dans un contexte bien réel de communication et non artificiel ; elles ont permis également de consolider les compétences en expression écrite et orale.
    4. Cette première activité s'est déroulée sur 2 heures de cours : 1 heure pour écrire le poème "If I were… I would be..." avec l'aide du dictionnaire et pour le rédiger sous la forme de traitement de textes ; 1 heure pour découvrir les poèmes des partenaires et pour réaliser le travail oral. 
  2. Echange de photos de trains de nos pays respectifs 
  3. Echange des logos de la société des chemins de fer de nos pays respectifs 
  4. Recherche et mise en commun des mots appartenant au champ lexical du chemin de fer sous la forme d'un remue-méninge
  5. Ecriture d'un dialogue pour réaliser un jeu de rôle
  6. Présentation historique du chemin de fer en Bulgarie   
  7.  Ecriture d’une frise historique sur nos villes et questions aux correspondants 
  8. Réponses aux questions 
  9. Correction des réponses 
  10. Envoi des photos des sifflets construits en atelier 

Remarques 

Ce projet a permis d'utiliser l'anglais comme langue de communication dans une situation réelle et concrète ; ainsi le cours n'était plus artificiel et les élèves étaient bien motivés à communiquer et à partager en anglais avec leurs nouveaux camarades européens. Ils ont pu découvrir et redorer l'image de leurs villes en cherchant et en synthétisant des informations pour présenter les aspects historiques, culturels et économiques de Trappes et de Gorna Oryahovitsa.

 Je n'utilise pas de manuels scolaires dans mes cours et les documents créés par mes élèves et par les élèves bulgares ont été une mine incroyable pour consolider et approfondir les structures de l'anglais (exemples : le prétérit, la comparaison, l'expression du conditionnel, les techniques de traduction, etc.) J'ai pu prendre en compte l'hétérogénéité de ma classe car chaque élève avait une tâche à réaliser pour aboutir à une production finale et commune. Aucun élève ne s'est senti exclu du projet. L'objectif de communication a été respecté et les élèves ont produit, lu et exploité des documents avec intérêt et sans jamais se plaindre. 

 Mes élèves ont pris du plaisir à communiquer avec des jeunes d'un pays étranger. Ils étaient ravis lorsqu'ils avaient du courrier et déçus lorsque rien de nouveau n'apparaissait sur le Twinspace. Ils ont montré beaucoup d'enthousiasme à la réalisation de productions écrites qu'ils perçoivent habituellement comme ennuyeuses et rébarbatives ! Le projet a également valorisé leur travail d'atelier et a renforcé le lien entre les matières professionnelles et l'anglais. 

 

 

  • Qu'est-ce qu'eTwinning ?eTwinning est une action européenne qui offre aux enseignants des 33 pays participant la possibilité d’entrer en contact afin de mener des projets d’échange à distance avec leurs élèves à l’aide des TICE.
  • Découvrir les projetsConsulter les témoignages et les exemples de projets partagés par des enseignants « eTwinneurs » !
  • Comment monter votre projet ?Un guide pas à pas pour vous accompagner durant chaque étape du projet.

Suivez eTwinning
et restez informé des dernières nouvelles de la communauté !