Adrian Sureaud, enseignant à l'Ecole élémentaire Lakanal-Littré à Châtellerault (académie de Poitiers), rend compte de son expérience à l'atelier de développement professionnel d'eTwinning à Hasselt du 5 au 7 juin 2015.

La formation à laquelle j’ai eu la chance de participer a été très riche, à bien des points de vue. Elle restera un moment extrêmement marquant de ma (courte) carrière de professeur des écoles.

Mon parcours professionnel m’a conduit à me poser beaucoup de questions sur la manière dont les élèves apprennent et à chercher des modalités d’enseignement originales. La formation proposée partait d’un principe qui me tient particulièrement à coeur et qui reste ma ligne conductrice tous les jours : chacun a un talent, un domaine dans lequel il peut réussir, s’épanouir et c’est notre métier que d’aller le chercher chez chaque élève et de le développer. Le travail collaboratif et les pédagogies coopératives étaient également largement mises à l’honneur.

La conférence d’ouverture de Pedro de Bruyckere (Urban Myths about learning and education, www.theeconomyofmeaning.com) a tout de suite donné le ton de tout le PDW : sérieux, théorique, humour, échange, remise en question de sa pratique le tout accompagné de propositions pédagogiques. Sa présentation était une analyse d’un certain nombre de principes pédagogiques considérés comme prouvés pour nous montrer qu’en fait ils ne résistaient pas à une approche scientifique rigoureuse.

Après avoir indiqué en préambule que sans une relation pédagogique de qualité (bienveillance, encouragements, confiance,…), aucun apprentissage n’était possible, il a ensuite dégagé 6 principes d’apprentissage fondamentaux :

  1. Apprendre demande du temps, des efforts et de la motivation.
  2. Les temps de concentration sont courts.
  3. Les temps d’entrainement doivent être répartis (et réitérés).
  4. La composante ayant le plus d’influence sur les apprentissages sont…les connaissances de base.
  5. Le multimédia fonctionne.
  6. L’esprit doit être actif.

En conclusion, la technologie n’est pas le moteur réel de l’innovation : ce sont les entrées pédagogiques qui sont la clef, il faut juste savoir ce qui fonctionne bien !

La fin de journée du vendredi a été consacré a des « networking activities » afin de faire connaissance avec le maximum d’etwinners (nous étions plus de 100 en comptant les intervenants). Moments très agréables qui ont tout de suite permis d’installer une ambiance de groupe très porteuse.

Les ateliers 

Avant de partir à Hasselt, nous avions eu à choisir 5 ateliers sur 12 proposés. Voici ceux que j’avais choisis :

Systems Thinking

Systems thinking is a powerful way of thinking which enables pupils to discover and better understand connections between events in their surroundings. You will explore some methods to apply systems thinking (eg behavior over time graph, connection circle, ...) with pupils by means of examples. Catherine Rode – PXL University College Hasselt

Très bon atelier. Explications autour de la construction de cartes mentales et d’arbres de pensées.

Draw your own video game with Pixelpress Floors

Pixel Press Floors is changing the way we experience mobile games. Anyone can be the creator, publisher or the player of their own video game. With the Pixel Press creator platform, you can literally draw your own video game – no coding required - and bring it to life.
Kris Petit Jean – Koninklijk Atheneum Tienen www.projectpixelpress.com 

Intéressant d’un point de vue technologique, des entrées géométriques possibles. Cependant, usage très limité en classe.

Music in eTwinning: working collaborative and transversally

The benefits of Music Education are well known. An arts education exposes children to the incomparable. As an universal language music can be a great asset for teachers to get the most from their talented pupils. Early musical training helps develop brain areas involved in language and reasoning. There is also a causal link between music and spatial intelligence and music study enhances teamwork skills and discipline. In this workshop teachers will have the chance to work on several ways of including music in eTwinning projects in a collaborative and transversal way. Rute Baptista – Central Support Service eTwinning

Beaucoup de très bonnes idées pour lier eTwinning et musique. La plateforme eTwinning apporte là un soutien technologique et logistique qui facilite grandement le travail collaboratif en binôme (ou plus).

Developing talents with the whole school

Project based learning, using IT and other technologies, working with  iPads helps our pupils to develop their talents. In the first grade pupils can choose different ‘talent modules’ and discover what they like most. In this workshop Ben Bastiaensen will show you good practices of whole school approach of talents. Participants will be sharing their own experiences and examples as well. Ben Bastiaensen – Talentenschool Turnhout www.talentenschoolturnhout.be

De bonnes idées pour une évaluation et un accompagnement différent des élèves. Cependant, le système fonctionne dans un établissement secondaire technologique, pas facile à transposer dans une école primaire.

Photography as learning method

How can children learn about photography in your classroom? Not as a seperate curriculum, but integrated in the regular courses or subjects like mathematics or grammar. Evy Raes – Kijk!
http://mediawijs.be/nieuws/educatief-pakket-leren-met-beelden

Encore un très bon atelier avec des propositions très variées applicables facilement dans des projets eTwinning.

Il est à noter que l’ensemble des ateliers était très vivant avec beaucoup de pratique et d’échanges au sein des groupes. Nous avons beaucoup été invités à procéder de même avec nos élèves : les mettre en situation de recherche et d’expérimentation. Mettre en valeur leurs réussites (évaluation positive), les encourager.

Bilan

Au-delà des ateliers et conférences proposés, la force d’un tel rassemblement, ce sont les échanges informels, toutes les discussions avec les autres participants lors des repas ou même lors des déplacements à travers la ville. Tous les enseignants présents étaient ouverts à la discussion et très curieux de savoir comment se pratiquait le métier d’enseignant dans un autre pays : l’Europe des peuples comme on la rêve !

Cela conduit forcément à se décentrer de sa pratique quotidienne ou même des pratiques en cours dans son pays pour s’interroger sur ce qui est bon et ce qui l’est moins.

Le plus frappant étaient les disparités en terme de conditions matérielles (équipement des écoles/salaires) entre pays ainsi que la prédominance des approches d’enseignement « non frontales » chez nos collègues européens.

Pour ma part, la conclusion de toutes les rencontres de ce PDW, c’est un partenariat avec un projet eTwinning avec un enseignant norvégien, Geir-Age Monsen qui travaille dans une école à Askoy. Le projet est de mener conjointement une même séquence d’enseignement au sein de
nos deux classes et de faire faire aux élèves un petit concours en ligne (kahoot) à la fin pour les motiver et les mettre en contact. Des échanges courriel et visioconférence sont également à l’étude.

Pour finir donc, un grand merci pour cette expérience UNIQUE qui ne le restera pas j’espère !

  • Qu'est-ce qu'eTwinning ?eTwinning est une action européenne qui offre aux enseignants des 33 pays participant la possibilité d’entrer en contact afin de mener des projets d’échange à distance avec leurs élèves à l’aide des TICE.
  • Découvrir les projetsConsulter les témoignages et les exemples de projets partagés par des enseignants « eTwinneurs » !
  • Comment monter votre projet ?Un guide pas à pas pour vous accompagner durant chaque étape du projet.

Suivez eTwinning
et restez informé des dernières nouvelles de la communauté !