En résumé

Notre projet intitulé « On se cultive en jouant à FraItaGrè ! » est réalisé entre un lycée professionnel français (Le lycée Aristide Briand à Orange), un collège grec (le collège Anatoliko de Ptolémaïda en Macédoine Occidentale) et un lycée italien (Institut Familiari de Mélito di Porto Salvo en Calabre). 

La première partie du projet était de faire découvrir la gastronomie grecque et italienne aux élèves français qui préparent un CAP Cuisine ou un BAC PRO ASSP (qui comporte de la cuisine) et de travailler le français pour les élèves du collège grec et du lycée italien. 

Mes partenaires, dont les élèves apprennent le français, souhaitaient développer la communication orale et écrite en français. 

Nous avions comme objectif de faire un livre et eBook de recettes avec un lexique en trois langues. La deuxième partie du projet était de faire découvrir nos pays et l’Europe grâce à la création d’un jeu de société (FraItaGrè). Ce jeu comporte des questions en trois langues.

Dans ce projet, de nombreuses activités collaboratives ont permis aux élèves d’échanger et de découvrir d’autres cultures ! Ce fut très enrichissant pour les jeunes et nous avons développé leur citoyenneté européenne !

Lien vers l'espace sécurisé de travail, le TwinSpace

Lien vers le livre de recettes

Le eBook de la création du jeu FraItaGrè

  • Enseignant porteur du projet Lionel Franchet
  • Discipline(s) enseignée(s) Enseignements professionnels
  • Niveau Lycée professionnel
  • Etablissement Lycée Aristide Briand, Orange
  • Académie Aix-Marseille
  • Type de projet Production collaborative, Recherche documentaire collaborative, Interdisciplinaire (maths et langue étrangère), Interdisciplinaire et collaboratif
  • Durée 10 mois
  • Langues utilisées Français
  • Pays partenaires
    • Grèce
    • Italie 
  • Outils TICE
    • Movie Maker (n'est plus disponible au téléchargement depuis mars 2018)
  • Récompenses obtenues Label de qualité national, Label de qualité européen

Objectifs

Pédagogiques

  • Ouverture vers la culture gastronomique européenne et travailler la langue française pour nos partenaires au travers des échanges.
  • Développer des compétences de communication.
  • Développer des compétences culturelles en découvrant d'autres pays d'Europe.
  • Développer le travail en équipes internationales et la créativité.
  • Développer l'estime de soi.
  • Lutter contre le décrochage scolaire. 
  • Augmenter la motivation des élèves et les compétences professionnelles dans le but de favoriser une poursuite des études et de lutter contre le décrochage
  • Développer l’autonomie des élèves
  • Favoriser les échanges avec des jeunes européens et développer la culture de nos élèves (compétences interculturelles)

Educatifs

  • Favoriser la tolérance.
  • Développer l’esprit critique.
  • Travailler en groupe
  • Développer sa citoyenneté européenne. 

Organisation du travail

Le projet a été réalisé avec deux classes : un CAP Cuisine avec 12 élèves (1h par semaine) et une première BAC PRO ASSP (accompagnement soins et services à la personne) avec 24 élèves (1 h par quinzaine en classe entière). 

Voici le calendrier de notre projet : 

Septembre - Octobre (première partie) : on accueille les élèves et on leur présente le projet. La première tâche est de se présenter pour briser la glace. On apprend à se connaitre au travers de différentes présentations : les élèves ont choisi d'utiliser des vokis pour se présenter, et ont ensuite rempli un padlet où ils se se sont décrits. Enfin, ils ont réalisé des diaporamas et des vidéos pour présenter leur école, leur ville, leur région et leur pays. Ils ont en outre réalisé des affiches et un spot publicitaire pour annoncer notre projet !

Novembre (deuxième partie) : concours de logos. Tous les élèves ont réalisé un logo en classe et certains l'ont finit ou l'ont réalisé à la maison. Les logos ont par la suite été déposés dans le TwinSpace pour pouvoir procéder au vote du meilleur logo de chaque école. Ce sont ensuite les trois professeurs (français, italien, et grec) qui ont choisi le logo gagnant parmi les 3 finalistes. Le vote des élèves a eu lieu en classe : nous avons pour cela projeté chaque logo et les élèves ont évalué la pertinence du logo à partir d'un document contenant les critères et qui a été distribué à chaque élève. Le vote s'est traduit par une note !

Décembre - janvier (troisième partie) : nous avons échangé des cartes, des colis et des cadeaux. Tout au long du projet, les élèves de chaque pays ont échangé des cartes pour différentes occasions (Noël, jour de l’An, la Saint-Valentin, Pâques) ainsi que des colis contenant des spécialités de leur pays ou de leur région. Nous avons fêté Noël ensemble. A cette occasion, de nombreuses activités ont été proposées et réalisées (puzzle, cartes, Padlet, …).

Février (quatrième partie) : nous avons fait la fête ! Toutes les occasions sont bonnes pour faire la fête : le printemps, le carnaval avec ses masques, la francophonie... Pour cette dernière, les élèves ont proposé un mot en français qui leur semblait important. Pour cela, nous avons utilisé un padlet et nous avons réalisé des affiches avec tous les mots de tous les élèves pour la journée du 21 mars, jour de la francophonie

Mars – Avril – Mai (cinquième et sixième partie) : le livre de recettes et le jeu FraItaGrè. Démarrage des activités par équipes transnationales composées de 6 élèves grecs, 5 français et 3 italiens. Il y avait en tout 7 équipes qui avaient des missions particulières. Les équipes 1, 2 et 3 ont créé notre livre de recettes personnalisé et les autres équipes ont travaillé sur les questions, le plateau et les règles du jeu. Il y avait des questions sur la cuisine dans notre jeu donc les équipes ont communiqué entre elles. Ce sont les élèves qui ont élaboré le concept du jeu à savoir des cartes avec un plateau et des dés !

Mai (septième partie) : réalisation du lexique du livre en trois langues à insérer à la fin du livre ! Chaque élève de chaque pays s'est occupé de sa traduction !

Fin mai – Juin : huitième partie : évaluation du projet. Tous les élèves ayant participé au projet ont rempli un questionnaire permettant de recueillir leurs impressions et sentiments par rapport au projet ! Les professeurs ont aussi fait une évaluation entre eux.


Nous avons réalisé de nombreuses visioconférences entre les écoles pour que les élèves fassent connaissance et puissent discuter en direct !


Les enseignants ont aussi communiqué par visioconférences mais aussi dans le journal du TwinSpace ainsi que par téléphone grâce à Viber et par mail. Cette communication, nécessaire et indispensable à la réalisation d’un projet, a été régulière.

Activités réalisées par les élèves

 

Bilan

A l'issue du projet, nous constatons tout d'abord un net regain de motivation chez nos élèves. Le fait de réaliser ce projet, avec eux, et pour eux, a indéniablement permis à un grand nombre d'élèves de se raccrocher aux apprentissages liés à ce projet. 

Le projet a donc donné du sens à ce qu'ils apprenaient, ce qui générait de leur part une franche implication dans le travail.  Certains de mes élèves se sont même portés volontaires pour réaliser des documents et des vidéos pour le projet pendant leur temps libre! D'ailleurs, une des conséquentes directe de ce projet a été la baisse notoire de l'absentéisme. Ils étaient tous très motivés de se retrouver pour mener ce projet à bien. Un des effets positifs du projet est aussi d'avoir rapproché les élèves. Les activités et leurs modes opératoires ont ainsi renforcé le sentiment de solidarité entre pairs. La vie du groupe classe s'est donc nettement améliorée. Il a notamment été agréable de constater que certains élèves poursuivent les échanges avec leurs partenaires grecs ou italiens en dehors de la classe. 

D'un point de vue plus technique et professionnel, les élèves ont acquis une autonomie certaine en cuisine, n'hésitant pas à prendre des initiatives dont ils n'auraient pas forcément été capables auparavant. Leurs compétences transversales de communication orales et écrites se sont considérablement développées : ils ont pris confiance en eux, même si c'est sans doute plus difficile pour certains encore. Nous avons aussi constaté que ce projet a motivé plus d'un élève à poursuivre ses études de cuisine à l'issue du CAP. Certains des élèves se sont donc engagés dans des études plus poussées en suivant un cursus de Brevet Professionnel ou de Baccalauréat Professionnel.

Ce projet est donc une réussite dans la mesure où enseignants et élèves ont atteint leurs objectifs respectifs et en ressortent que plus motivés.

  • Qu'est-ce qu'eTwinning ?eTwinning est une action européenne qui offre aux enseignants des 33 pays participant la possibilité d’entrer en contact afin de mener des projets d’échange à distance avec leurs élèves à l’aide des TICE.
  • Découvrir les projetsConsulter les témoignages et les exemples de projets partagés par des enseignants « eTwinneurs » !
  • Comment monter votre projet ?Un guide pas à pas pour vous accompagner durant chaque étape du projet.

Suivez eTwinning
et restez informé des dernières nouvelles de la communauté !